Radiolivres - Auteurs
Vous êtes ici: Accueil/Auteurs/Hafid Bouazza

Auteurs

Hafid Bouazza

Hafid Bouazza (Oujda, 1970) a débuté en 1996 comme écrivain avec le recueil de nouvelles De voeten van Abdullah (1996) qui a reçu un accueil élogieux et fut couronné par le Prix E. du Perronprijs. Sa langue richement imagée est influencée autant par les contes des mille et une nuits que par la littérature néerlandaise du 19ème siècle, entre autres l'œuvre de Frederik van Eeden. En 2001 il écrit pour le Boekenweekessay Een beer in bontjas, où il tombe à bras raccourcis sur le label "écrivain maroco-néerlandais". Il a publié en outre le roman Salomon (1998) et la nouvelle Momo (2001). Ses traductions de la poésie arabe classique et de pièces de Shakespeare et Marlowe provoquèrent pas mal de réactions. Son roman le plus récent, Paravion (2003), a remporté le Prix Gouden Uil.




Vlaams Nederlands Huis de Buren Radio Nederland Wereldomroep The Foundation for the Production and Translation of Dutch Literature

Les Radiolivres écrits originalement en néerlandais ont été traduits et sont lus par Danielle Losman. Les textes du site ont également été traduits en français par Danielle Losman.

Le radiolivre de cet auteur:

Hafid Bouazza
L'oiseau moqueur

L'oiseau moqueur, le Radiolivre de Hafid Bouazza, est écrit dans le style imagé et poétique si typique d'une grande partie de son œuvre. Un genre de conte sur l'amour interdit. Le théâtre en est la ville de Gorthoum sur la rivière Mirwadi, un endroit qui semble plus exotique peut-être qu'il ne l'est réellement. Bien que le conteur anonyme utilise les lettres des amants comme fil rouge pour son récit, on se demande combien il s'accorde de licence poétique. Car, comme il l'indique au début de son histoire : « la mémoire est toujours prête à recouvrir d'une couche de vernis les images écornées afin de valoriser une vie dérisoire et, picaresque, de vendre pour de l'or des crottes séchées.»

Écoutez ce livre